Un cadre de vie préservé, un aménagement harmonieux

Partager sur les réseaux sociaux

Engagés dans la transition écologique

Ombrières du Phare, toitures solaires dans les écoles : le photovoltaïque produit 10 % de l’électricité consommée par la Ville.
  • Plus de 550 000 euros économisés sur le mandat grâce à un programme d’économie d’énergie ;
  • Agenda 21 : 10 projets citoyens mis en œuvre à l’initiative de collectifs d’habitants ;
  • De nouveaux jardins familiaux à la Ramée avec 70 bénéficiaires qui s’ajoutent aux 80 jardiniers de « Tourn’sol » ;
  • Plus aucun traitement pesticide sur les espaces verts, davantage de produits bio et locaux dans les cantines ;
  • 400 arbres et arbustes plantés tous les ans pour préserver la biodiversité ;
  • Une électricité 100 % d’origine renouvelable pour nos bâtiments.

Des projets urbains mieux encadrés

  • De nouvelles règles garantissent une meilleure insertion des constructions dans leur environnement, l’implantation équilibrée de petits collectifs et la préservation des espaces verts et naturels ;
  • L’aménagement du quartier Ferro-Lèbres est certifié « Haute qualité environnement et aménagement » par CERTIVEA ;
  • Sur les 11 500 logements de la ville, 15,8 % sont des logements sociaux, nous rapprochant de nos obligations légales. Les plus anciens ont été rénovés ;
  • Au cours du mandat, la moitié des logements sociaux ont été attribués à des Tournefeuillais.
Entre 1980 et 2000, la population a triplé. Depuis la ville a accueilli à peine 5 000 habitants.
Le nombre d’habitants par logement est passé de 2,4 à 1,8.

Plus de choix pour se déplacer

  • Mise en service du Linéo3 début 2019, ouverture du bus 48 en 2014 ; programmation de la ceinture sud et de la desserte du chemin de la Peyrette ;
  • Conditionnement de l’urbanisation du secteur Marquisat-la Ramée à la programmation du boulevard urbain du canal Saint-Martory, et à la réalisation d’un bus en site propre sur le Marquisat ;
  • 4 M€/an affectés aux travaux de rénovation de la voirie et d’éclairage ;
  • 2 nouvelles pistes cyclables ajoutées aux 80 km de pistes existantes : l’une relie la rive droite du Touch à Lardenne, l’autre en direction du bassin d’emploi des Ramassiers.
Le Linéo 3 : fréquentation augmentée de 40 % par rapport à l’ex-ligne 65, avec un cadencement et des plages horaires élargies.