Dans un cadre contraint, maintien des équilibres financiers

Partager sur les réseaux sociaux

Le contexte :

  • Baisse des dotations de l’Etat : – 3,7 M € depuis 2014.

Notre réponse

  • Une évolution des dépenses de fonctionnement contenue à + 1 % par an ;
  • Une hausse modérée du taux de fiscalité locale : +5 % en 2017 ;
  • Une capacité d’investissement (entre 5 et 6 M€/an) préservée pour rénover notre patrimoine et construire de nouveaux équipements ;
  • Une dette maîtrisée autour de 585 €/habitant, à comparer aux 1 109 €/habitant observés dans les communes comparables.