Le Parti Communiste Français avec la liste « Vivre ensemble, faire ensemble » conduite par Dominique Fouchier.

Partager sur les réseaux sociaux

.
Déclaration de la section PCF de Tournefeuille avant le second tour des municipales le 28 juin

Dans quelques jours nous allons élire l’équipe municipale, qui autour du maire, va gérer notre ville jusqu’en 2026, ainsi que les conseillers métropolitains. Il s’agit d’un vote politique local essentiel.

Le PCF soutient la liste « Vivre ensemble, Faire ensemble » menée par Dominique Fouchier, actuel maire, et composée de membres des partis de gauche et écologiste (PS, PCF, EELV) et de citoyens non affiliés à un parti, mais engagés pour Tournefeuille et ses habitants.

Notre soutien est d’abord fondé sur le projet porté par cette liste, qui place l’Humain et les Enjeux environnementaux et climatiques au centre des préoccupations. Ce projet s’appuie sur le bilan de la municipalité sortante, dans laquelle des élus communistes ont pris part depuis plusieurs mandats, en contribuant notamment à la mise en place de la tarification municipale en fonction des revenus.

Nous alertons sur les dangers représentés par les listes adverse et concurrente présentes au second tour lors de la triangulaire.

Laurent Soulié, est le représentant local de Macron et il est à son image: beaucoup de paroles, de promesses avec des mots empruntés à la gauche et aux écologistes (solidarité, démocratie participative, environnement…), mais pour faire quoi au final : des flops ? la solidarité envers les plus riches ? la privatisation des services publics… ? Le passage en force de mesures rejetées majoritairement ?

Le bilan du gouvernement Macron et sa gestion de la crise du Covid-19 donnent une idée de ce que serait Tournefeuille si Soulié était élu Maire. Nous n’en voulons pas !

Nous regrettons que la « Liste Citoyenne » qui n’a aucune chance d’être majoritaire, ait choisi de se maintenir au second tour, au lieu de rechercher l’entente et le rassemblement avec la liste menée par Dominique Fouchier, arrivée en tête le 15 mars. C’est ce qui s’est fait au deuxième tour dans la plupart des villes (dont Toulouse) afin d’empêcher que la gestion de ces villes soit confiée aux représentants de la droite ou de l’extrême droite.

Oui, le 28 juin, pas une voix ne doit manquer pour la liste « Vivre ensemble, Faire ensemble » menée par Dominique Fouchier !